Observatoire de l'eau d'Alsace

Suite à une décision de son Conseil d’Administration prise en 2011, l’APRONA a été mandaté pour développer et coordonner un Observatoire de l’eau en Alsace.

L’APRONA souhaite renforcer les partenariats, les relations avec les producteurs et propriétaires de données pour rassembler les connaissances, les valoriser et, le cas échéant, en assurer la diffusion pour faciliter l’accès aux données et développer une connaissance plus globale de notre environnement.

Des actions d’observation sont déjà menées à différentes échelles afin de développer des outils d’aide à la décision : les inventaires de la qualité des eaux souterraines, le suivi piézométrique et de température de la nappe pour ne citer que celles réalisées par l’APRONA, le suivi de l’Ill, des cours d’eau vosgien, etc. Ces outils viennent en support à la définition et au suivi des politiques publiques mais certaines données sont encore peu valorisées et il apparait parfois difficile d’élaborer des corrélations entre les pressions exercées sur le territoire et les éléments de qualité d’eau disponibles. De plus, le manque ou la difficulté de prise en compte des interactions entre les eaux souterraines et superficielles engendrent une vision partielle du cycle de l’eau.

Des actions de maintien et d’amélioration de la qualité de l’eau sont également mises en œuvre à différentes échelles du territoire (plans d’actions de reconquête des captages prioritaires, sensibilisation des agriculteurs, développement de l’agriculture biologique, actions sur les rejets des STEP du SIVOM de l’Ehn, etc.).

 L’APRONA développe un Observatoire pour une meilleure prise en compte des enjeux et vise un double objectif :

  • Une structuration des données et une mise à disposition (portail des données sur l’eau en Alsace) ;
  • Le partage et la diffusion de données élaborées, d’analyses et de préconisations, outils d’aide à la décision.

Par ailleurs, l’Observatoire de l’eau pourrait permettre :

  • Un suivi des pollutions (diffuses et ponctuelles) connues et le développement d’outils de prévention et de gestion de crise ;
  • L’émergence d’études et d’analyses prospectives nécessaires à une bonne compréhension du cycle de l’eau et de son évolution, eu égard aux changements climatiques et autres ;
  • Une veille technique et scientifique et une mise à disposition de ces informations par le biais de séminaires et de formations ;

 Cet outil sera développé et réfléchi avec l’ensemble des acteurs de l’eau. La mutualisation des compétences régionales et suprarégionales permettra de répondre au mieux aux besoins de connaissance et de compréhension du cycle de l’eau à différentes échelles. Le portail de gestion et de cartographie interactive des données se veut également être un moyen complémentaire de partage pour l’amélioration des connaissances.

L’ensemble doit contribuer à la fourniture d’éléments pertinents pour les prises de décisions à l’échelle locale, d’une aire d’alimentation de captage, d’un territoire supra-communal, départemental, régional, transfrontalier, etc, dans le cadre des actions de prévention ou de reconquête de la qualité de l’eau.

 

La construction de l’Observatoire de l’eau a été engagée en 2014. Le développement initié par l’APRONA se déroule en 4 phases :

Septembre 2014 : mise en place d’un Comité Technique composé, dans un premier temps, de représentants de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse, de la Région Alsace, des Conseils Départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. D’autres partenaires seront invités à rejoindre ce Comité au cours de l’année 2016.
Fin 2015 : mise en ligne du portail des données sur l’eau.
2016 : mise en place de conventions d’échanges d’informations et de données ; développement de partenariats en vue de répondre aux besoins du territoire ; réflexion sur le cadre juridique de l’Observatoire (structure porteuse, financement, etc.).
Au-delà de 2016 : animation et coordination de l’Observatoire de l’eau.