Suivi patrimonial des aquiferes du Sundgau

La qualité des eaux souterraines dans les aquifères du Sundgau est suivie via des inventaires spécifiques à ce secteur depuis 1998 :

Les résultats d'analyses (validées) de ces inventaires de la qualité de la nappe phréatique d'Alsace et des aquifères du Sundgau sont disponibles via le visualiseur cartographique ou le formulaire de recherche.

 Les caractéristiques hydrogéologiques des aquifères du Sundgau est détaillé ici.

Suivi de la qualité des eaux des aquifères du Sundgau 2016

Le prochain inventaire est en cours de préparation. La campagne de prélèvements et d’analyses d’échantillons d’eau aura lieu à l’été/automne 2016. Cette campagne d’analyses sera réalisée dans le cadre du projet ERMES-Rhin INTERREG V.

 Inventaire de la qualité des eaux des aquifères du Sundgau 2010

 L’inventaire de la qualité des eaux des aquifères du Sundgau réalisé en 2010, sous maîtrise d'ouvrage de la Région Alsace, a permis d’aboutir à 9 150 données (147 points de mesures - 97 paramètres physico-chimiques).

Inventaire 2010 de la qualité des eaux des aquifères du Sundgau.

Inventaire de la qualité des eaux des aquifères du Sundgau 2003

Pour ce second inventaire de la qualité des aquifères du Sundgau, sous maîtrise d'ouvrage de la Région Alsace, le réseau de mesures, identique à celui de 1998, est constitué de 151 points, répartis sur les différents systèmes aquifères du Jura alsacien, de l’Oligocène-Molasse alsacienne et des Cailloutis du Sundgau. Un certain nombre de points s’étant révélé à sec, en septembre 2003, seuls 144 points ont pu faire l’objet d’échantillonnage. 83 paramètres ont été analysés.

 Brochure sur les premiers résultats en plaine d’Alsace et dans le Sundgau (Conférence de presse, Strasbourg, 13 juillet 2004)

Inventaire de la qualité des eaux des aquifères du Sundgau 1998/1999

 Afin de connaitre la qualité globale des aquifères du Sundgau, la Région Alsace a décidé de réaliser en 1998 un inventaire de la qualité des ressources en eaux souterraines sur ce secteur.

Un réseau de 151 points a été constitué comprenant 104 sources et 47 forages.

19 paramètres classiques, 24 substances phytosanitaires (urées substituées, triazines, organochlorés, organophosphorés), 8 organo-halogénés, 7 éléments traces et 7 PCB ont été analysés.

Résultats de l'inventaire (prochainement en ligne)