Actualités de l'observatoire de l'eau

Démarrage de l'enquête publique de Stocamine le 7/11/16

Extrait de la lettre d'informations n°17
Près d’une centaine d’études ont été consacrées à l’analyse des risques associés au stockage de déchets depuis l’arrêt de l’activité de StocaMine. Les experts et tiers experts qui ont étudié le sujet concluent à la quasi unanimité que le site doit être fermé définitivement par la construction de barrages étanches tout autour du stockage, avant le remblayage des puits de mines et la mise en oeuvre de mesures de surveillance particulières (surveillance de la vitesse d’ennoyage des anciens travaux miniers grâce à deux sondages profonds). 19 barrages seront construits en ceinture tout autour du stockage, le sel emprisonnera les déchets et les compactera.
Pour prouver l’efficacité du confinement, une étude de sûreté a examiné les effets d’un scénario qui permettrait aux substances chimiques de remonter jusque dans la nappe en utilisant une cascade d’hypothèses pénalisantes. Même dans ce scénario catastrophe, sans aucun déstockage, les seuils de potabilité de la nappe phréatique sont préservés. Le déstockage partiel du mercure demandé par la Ministre améliorera encore la sûreté de la fermeture.
Tous les éléments du dossier seront consultables lors de l’enquête publique mais ils sont
d’ores et déjà accessibles sur le site internet de StocaMine (www.stocamine.com).

L'enquête publique

Par arrêté du 18 octobre 2016, le Préfet du Haut-Rhin a prescrit une enquête publique, portant sur le confinement illimité après déstockage partiel, du 7 novembre au 15 décembre 2016 dans 9 communes (Cernay, Kingersheim, Lutterbach, Pfastatt, Reiningue, Richwiller, Staffelfelden, Wittelsheim, Wittenheim).

L'avis d'ouverture de l'enquête publique

Les observations écrites seront adressées à la mairie de Wittelsheim (2 rue d’Ensisheim BP 50005 68310 Wittelsheim), siège de l’enquête publique.
La personne auprès de laquelle des informations peuvent être demandées est M. Alain ROLLET, responsable de la société MDPA (03 89 57 87 12 ou c.schumpp@mdpa.fr).
A l’issue de l’enquête, les personnes intéressées pourront consulter le rapport et les conclusions de la commission d’enquête à la préfecture du Haut-Rhin, 7 rue Bruat à Colmar (Bureau des Enquêtes Publiques et Installations Classées), sur le site internet de la préfecture ainsi que dans les mairies de Cernay, Kingersheim, Lutterbach, Pfastatt, Reiningue, Richwiller, Staffelfelden, Wittelsheim et Wittenheim pendant un an.

Quelques documents ou liens pour aller plus loin:
Résumé non technique
Réponse des MDPA au préfet
Les documents mis en ligne par les MDPA - Stocamine

 

Retour aux actualités