Actualités de l'observatoire de l'eau

Un nouvel Outil : ZAP – définition de la « Zone d’apport du point »

L’outil « ZAP » - Zone d’Apport du Point -  est un modèle numérique permettant de répondre à chacune de ces questions. Il définit pour n’importe quel point de mesures en nappe d’Alsace une zone d’apport (ZAP) dont les paramètres sont adaptables à chaque problématique. Cette "ZAP" est un panache en 3D qui délimite la vulnérabilité intrinsèque de l’ouvrage vis-à-vis d’une pollution.

Le calcul considère l’advection, la dispersion mais aussi les particularités du point de mesures et son environnement (profondeur de prélèvement, présence de pompage sur le puits et à proximité, gravière, cours d’eau, etc.). Construit à partir du modèle hydrodynamique LOGAR, le modèle ZAP se base sur un corpus de données vérifiées, régulièrement actualisées et assez précises pour considérer les interactions entre la nappe et les eaux superficielles.

Plusieurs paramètres peuvent être ajustés selon les problématiques. Il est possible de modéliser sur 1, 10 voire plus de 20 ans, à partir d’une chronique moyenne (régime permanent) ou d’une chronique réelle (de 1998 à 2003 par exemple). Le calcul, peut être effectué par lot de plusieurs points de mesures. Le résultat est exploitable sur SIG.

Les ZAP calculées pour le réseau ERMES 2016 seront en ligne sur le site de l’observatoire, accessibles via identification et mot de passe, fournis sur demande au responsable du portail de l’eau, Fabien Toulet.

 

Retour aux actualités